Voici un retour d’expérience complet et indépendant de la Tente Trek 900 1 place Forclaz commercialisée par Décathlon. On fait le point sur son poids, ses dimensions, sa facilité de montage / démontage (avec vidéo tuto), sa résistance au vent et la pluie etc etc… Il est basé sur 5000 kilomètres de trek marchés en utilisant cette tente.

Caractéristiques techniques

  • Poids : 1300 grammes
  • Prix : 130€
  • Taille : 200*60*95cm
  • Imperméabilité : 2000 mm Schmerber au toit, 3000 mm au tapis de sol
  • Respirabilité : moyenne
  • Résistance au vent : faible

Montage/Démontage

La tente Trek 900 est facile à monter/démonter. De plus, elle est semi-autoportante, c’est-à-dire qu’une fois que l’armature (un arceau avec un petit Y) est fixée dans le toit, on peut le porter sans la démonter. Cela peut être pratique pour changer de place la tente lors du montage, notamment lorsque le terrain est difficile.

Enfin, elle est souple d’utilisation dans la mesure où le toit et le double-toit sont séparés, ainsi que le tapis de sol. De cette façon, on peut imaginer ne monter que le toit pour faire une belle-étoile avec l’avantage de la vue et de la moustiquaire. Ou on peut ne monter que le double-toit et le tapis de sol pour s’alléger et faire un bivouac plus minimaliste.

Cette souplesse de la Trek 900 fait que l’on replie la chambre habitable au sec même quand il pleut. Il suffit de se loger soi-même dans l’abside, puis de la démonter, le ranger dans le sac à l’abri. Il ne reste plus qu’à démonter l’armature, le tapis puis enfin le double-toit avant de partir pour une bonne journée de marche.

J’ai assez couramment pratiqué cette technique lors de ma traverser de la Scandinavie. J’y ai essuyé beaucoup de jours de pluie, sans un arbre pour s’abriter. Cette astuce permet de repartir le matin avec le cœur de la tente sec, ce qui est absolument prioritaire, surtout quand le soleil est rare pour faire sécher le matériel à la pause 🙂

Poids : 1.3 kg

Le critère le plus important pour choisir sa tente de trek, c’est évidemment le poids. On rêve tous d’une tente grande tente ultra-légère, et tant qu’à faire super-respirante-et-résistante pas chère. C’est normal. Cependant, sur ce modèle de Trek900 1P, nous sommes à 1 300 grammes.

Pour comparaison, aujourd’hui on trouve des tentes une place à moins de 700 grammes par personne. Et le poids par personne également avec le nombre de place dans la tente. Par exemple, ce modèle Trek 900 existe aussi en 2 places et pèse 1 950 grammes soit 975g par personne. Et la 3 places 2 700 grammes, soit 900g par personne.

Prix : 130€

Comparé au marché de la tente de trek une place, ce n’est pas cher, et c’est un excellent rapport qualité/prix.

Taille et Habitabilité

Plan de la Trek 900 fourni par Décathlon
Plan de la Trek 900 fourni par Décathlon

D’après les données constructeur, les dimensions de la tente sont 210*60*95cm. Ce sont les dimensions de la chambre habitable. Cela fait 2m10 de long, sur 60cm de large et 95cm de haut.

Petit bémol sur l’habitabilité : 60cm de large c’est une largeur d’épaule, pas beaucoup plus… Cependant la tente est dotée d’une abside latérale avec une extension du tapis de sol. On peut donc y ranger au sec un sac de 50 à 60 litres maximum, ainsi que les chaussures. 95 centimètres de haut au plus haut permettrait de pouvoir s’asseoir en tailleur au milieu. Pratique pour manger assis à l’intérieur quand il y a du gros temps.

Concrètement, je pense que la taille de cette tente est adaptée pour des randonneurs faisant maximum 1m85. Au-delà : les problèmes commencent. Pour ma part, je fais 1m91, et cela me pose deux difficultés.

D’abord ma tête touche le toit lorsque je suis assis en tailleur au milieu (plus ou moins en fonction de la planitude du terrain). C’est gênant pour le confort de la posture. Cela peut être très gênant quand il pleut : en effet, quand les deux couches (toit et double-toit) se touchent, l’eau passe à l’intérieur. Et c’est justement ce que l’on cherche à éviter.

Ensuite, la tente est trop petite en longueur. Donc mes pied et ma tête touche un peu les extrémités. C’est encore plus grave, dans la mesure où c’est mon duvet qui prend l’eau et l’humidité en touchant les bords. Or, le duvet, c’est sacré. C’est le dernier endroit sec et chaud où venir se loger après une dure journée de marche…

Rangements

La Trek 900 dispose de beaux volumes de rangements, placés de manière pragmatique. L’un est situé juste derrière la tête. L’autre au faîte du toit, les grands pourront y accéder bras tendus depuis la position couchée.

Résistance à l’eau : 2000mm – 3000mm

Le textile du toit est composé à 80% de Polyester et 20% de Polyuréthane, avec une capacité de résistance à l’eau de 2000mm Schmerber. C’est suffisant pour du 3 saisons. Le tapis de sol lui est à 3000mm.

A titre personnel, j’ai utilisé la trek 900 lors de mon expédition Paris Cap Nord à pied. 141 jours de marche, environ 130 nuits en extérieur, et 3 mois passé en Scandinavie, avec 50% de jours de pluie.

Résistance au Vent : mauvaise

Les tentes à arceau unique ont structurellement une faible résistance au vent. Effectivement, un arceau seul peut résister correctement à du vent soufflant dans son axe, mais pas à du vent latéral. Dans ce cas il devient une sorte de grand mât, et la toile de tente devient une grand’voile… De plus, la hauteur importante est confortable mais augmente mathématiquement l’exposition au vent.

Décathlon présente la Trek 900 comme ayant une résistance au vent de 5/5… Je tiens à alerter nos lecteurs que je ne suis pas du tout d’accord avec cette notation !  Elle fait tâche dans la fiche technique du produit globalement représentative de la réalité. Le constructeur déclare faire des tests en laboratoire sur plateau tournant ventilé à 60km/h, et des tests fait sur le terrains par « quelques » testeurs durant 5 semaines en été…

Mon retour d’expérience sur la question de la résistance au vent est à l’extrême opposé : elle est mauvaise ! 1/5. Je reprécise à nouveau que ce n’est pas nécessairement le modèle qui est mal conçu, mais que toutes les tentes à arceau unique sont fragiles face à Éole.

Pour contre-balancer cela, voici deux astuces au montage. Tout d’abord, bien sentir le sens du vent et monter la tente dans son axe. Puis, la Trek 900 dispose de 4 tendeurs sur le double-toit positionnés justement pour améliorer sa résistance au vent. Ils sont situés en hauteur, en partant de l’arceau. Il faut bien les tendre en faisant un angle à 90°.

Pour conclure sur le vent, plus on monte en altitude/latitude, et plus on est proche de l’Océan, plus c’est compliqué de bivouaquer avec une tente à arceau unique.

Respirabilité : moyenne

La version 2020 de la Trek 900 a déjà été améliorée en ce sens. Une partie importante du toit est désormais en mesh (moustiquaire). Elle y a gagné en respirabilité et en poids. Alors que la première version de la Trek 900 sortie en 2019, n’avait que très peu de mesh, et avait par conséquent une mauvaise respirabilité.

Petite astuce pour celles et ceux qui aiment quand « ça respire » : tant qu’il n’y pleut pas, on peut laisser ouvert le double-toit qui a une grande porte.

Conclusion sur la Trek 900

Pour conclure, la tente Trek 900 1 place est un excellent rapport qualité prix (130€ en fin de saison 2020) pour une tente de trek 3 saisons. Son poids de 1,3kg par personne est encore un petit peu lourd par rapport au marché. On peut espérer que la marque Forclaz de Décathlon l’optimise encore dans ses prochaines versions pour l’alléger. Sa résistance à l’eau (2000 mm – 3000mm) est largement suffisante pour la majorité des trek en période estivale. Attention cependant à sa structure à arceau unique qui la rend fragile face au vent.




Pour aller plus loin…

Le choix de son matériel de Trek est extrêmement important pour pouvoir passer un bon moment dans la nature sans se ruiner lors des achats. C’est pourquoi j’aide les Trekker à bien comprendre les différents type de tentes et de matériel, avec leurs avantages et leurs inconvénients.

Après avoir marché moi-même 15 000 kilomètres de trek en autonomie, j’ai accumulé suffisamment d’expérience pour savoir reconnaitre le bon matériel du mauvais ; le gadget trop cher à l’équipement réellement indispensable et utile sur le terrain…

Pour aller plus loin dans le choix de son matériel de Trek, j’ai conçu la formation vidéo « Choisir son Matériel de Trek« . On y voit ensemble tout ce qu’il faut savoir pour choisir son sac, sa tente, son couchage, ses vêtements, etc… Pour avoir plus d’informations sur cette aide au choix du matériel, rendez-vous juste ici :






Leave a Reply