La Merrell Capra GTX : une excellente chaussure de montagne ! Voici ma review après avoir marché entre 500 et 1000 kilomètres avec, essentiellement en montagne, par tous les temps. On y parle de ses avantages et inconvénients avant de passer en revue toutes ses caractéristiques en détail. Pour celles et ceux qui préfèrent une revue en vidéo, vous la trouverez sur ma chaîne YouTube juste ici : Vidéo Merrell Capra GTX

Avantages et inconvénients de la Merrell Capra GTX

Le gros avantage de la Merrell Capra c’est le fait qu’elle est taillée pour la montagne. D’ailleurs, sur le site du constructeur, on peut y lire : « pour crapahuter dans la montagne, même dans la neige ».

La CAPRA est donc faite pour CRAPA – HUTER dans la montagne, et c’est exactement la sensation que j’ai eu en l’essayant pour la première fois. Quand vous glissez votre pied à l’intérieur de la Capra, vous avez l’impression… de rentrer dans un chausson d’escalade (mais en confortable).

Cette chaussure est taillée suffisamment serrée à la pointe pour pouvoir être précis dans les pierriers, et suffisamment confortable pour pouvoir marcher toute la journée sans échauffements. De plus, elle est équipée d’un excellent pare-pierre frontale englobant.

Son principal inconvénient à mon sens, c’est la même chose. Une chaussure qui a un style prononcé : ça passe ou ça casse. Pour ma part, j’ai accroché dès la première seconde avec cette coupe un peu particulière. Et, vu que je marche essentiellement en montagne, avec beaucoup de chemins muletiers et de caillasses, ses qualités me sont vraiment utiles.

Caractéristiques techniques

Poids : 402 grammes (taille 42) ; 468 grammes (taille 46)

Imperméabilité : Cuir de porc + Gore-Tex (d’où le nom « GTX »)

Confort : Excellent

Accroche : Bonne Semelle Vibram MégaGrip

Amorti : Semelle Vibram + technologie AirCushion

Durabilité : Très bonne (aucuns signes de fragilité après 500-1000km de chemins)

Taille : plutôt serrée, notamment aux orteils

Maintien : Très Bon (existe aussi en Mid)

Protection : Excellente, particulièrement en pierrier

Prix : selon distributeur, 140€ chez mon partenaire

Contexte du test des Merrell Capra GTX

En revenant de mes grandes marches ou je chaussais les excellentes Renegades de chez Lowa en Mid, j’ai voulu me mettre à la chaussure de randonnée basse pour réaccoutumer mon pied et ma cheville. J’ai essayé toutes les chaussures basses du magasin, et la Capra est clairement sorti du lot.

Depuis, j’ai marché entre 500 et 1000 kilomètres avec. Il ne m’est pas facile d’être plus précis car je sors beaucoup à la journée et à la demi-journée, sans compter mes kilomètres…

J’ai essentiellement crapahuter dans le Massif Central, notamment la chaîne des Puys, ainsi que le Morvan et la Bretagne. Pour ceux qui connaissent, le Puy de Dôme et ses environs son mon terrain de jeu préféré. Je suis donc confronté régulièrement aux chemins muletiers du secteur.

Merrell Capra GTX
La Merrell Capra GTX

Accroche

La chaussure Merrell Capra est équipée d’une semelle Vibram Mégagrip. La grande question pour les semelles d’une chaussure de randonnée c’est : bien accroché ou durer longtemps ?

Hé oui, nos semelles de chaussures sont exactement comme les pneus de nos voitures. Plus la gomme est tendre, plus elle accroche à la route, mais plus elle s’use vite : ce sont les pneus neige. A l’inverse, plus la gomme est dure, plus elle va durer longtemps, mais moins elle va accrocher, ce sont nos pneus été…

Voilà le dilemme du semellier. Car Merrell fait confiance à Vibram pour semeller ce modèle. Vibram, c’est la grande référence de semelle qui équipe beaucoup de grandes marques OutDoor. Et la conception de la MégaGrip chercher à allier l’accroche et la durabilité.

Après avoir marcher avec les Capra, je peux dire que l’accroche sur pierre sèche est excellente. Sur neige, elle est également très bonne. En revanche, j’ai moins été convaincu sur pierre mouillée. Je n’y ai pas trouvé la qualité d’accroche à laquelle je m’attendais.

Amorti

L’amorti d’une chaussure est très important, surtout quand on fait du dénivelé. Effectivement, à chaque pas le poids du corps plus celui du sac se répercute en choc articulaire. Les chevilles, les genoux, les hanches, la colonne vertébrale, mais aussi les cervicales : tout y passe… Alors pour soulager notre corps, la semelle interne de la chaussure absorbe une partie de ces chocs.

La Merrell Capra est équipée d’un amorti de technologie Air Cushion. Pour faire simple, on utilise un coussin d’air. Et effectivement, il y a un gros amorti, efficace, surtout au niveau du talon de la chaussure. Ca tombe, bien, c’est l’endroit du pied qui est le plus sollicité ne descente.

Je ne rentrerai pas trop dans les détails techniques dans cet article, mais pour ceux qui veulent aller plus loin et tout savoir pour bien choisir sa paire de chaussures de randonnée, vous trouverez plus d’infos ici :

Poids

402 grammes en taille 42 pour une chaussure basse est un poids cohérent par rapport à la qualité des matériaux utilisés, le cuir de porc et le Gore-Tex.

Imperméabilité

Cette chaussure s’appelle bien la Merrell Capra GTX, GTX pour Gore-Tex. On ne présente plus cette marque-référence de membrane imper respirante.

Merrell avait déjà commercialisée une Capra, puis a sorti sa version GTX afin de satisfaire sa clientèle même sous la pluie et dans la neige. La chaussure est faite pour cela, et effectivement, j’en suis satisfait sous a pluie et même dans la neige pendant mes randonnée hivernales.

En cas de randonnée humide / neigeuse, j’utilise une paire de guêtre afin d’éviter que l’eau / la neige ne s’engouffre dans les chaussures.

Confort

Comme nous en avons déjà parlé, la Capra est une chaussure au style très prononcé. Donc je pense qu’on l’aime pour ce qu’elle est, ou qu’on la déteste pour ce qu’elle est. Cependant, selon mon retour d’expérience, celui de mes amis et des membres de ma communauté de randonneurs (plus de 15 000 maintenant), elle est plutôt appréciée.

Concernant le confort, je précise tout de même qu’il faut être particulièrement attentif à la pointe du pied. En effet, elle est plutôt serrée aux orteils. Nous avons vu pourquoi et l’avantage que cela représente en terrain technique.

Concrètement, beaucoup d’utilisateurs prennent une taille au-dessus pour ce modèle.

Confort thermique

Comme toutes les chaussures cuir + Gore-Tex, cette Merrell va tenir raisonnablement chaud au pied. Pas autant qu’une chaussure full cuir, mais plus qu’une chaussure ultra-light.

Durabilité

A ce jour, après avoir marché entre 500 et 1000 kilomètres avec cette première paire de Merrell, les chaussures n’ont aucuns signes de faiblesses anormales. Les crampons de 5mm commencent à être raisonnablement entamés, les coutures et la semelles tiennent.

Maintien

Dans cette review, je partage avec vous mon retour d’expérience avec la Merrell Capra GTX basse, mais elle existe aussi en Mid. C’est exactement la même chaussure, avec une tige Mid en cuir.

Pare pierres

La Capra est équipée d’un excellent pare pierres frontale. Celui-ci est englobant, c’est à dire qu’il remonte sur le dessus des orteils.

Vous savez, c’est comme quand on commence à laisser un peu traîner les pied dans une longue montée. A un moment, les orteils percutent une pierre en angle vif, ou mieux : le choc se fait sur l’ongle du gros orteil… Mmmh… une sensation inoubliable…

Et bien la Capra vous fera complètement oublié ce genre de désagrément. Le parre pierres frontale est unique, et vraiment excellent. Il ya aussi un parre pierres arrière sur le modèle. En revanche, pas de parre pierres latéraux. Je pense sincèrement que le « blindage » avant est suffisant, et que la chaussure est suffisant légère et souple pour pouvoir avoir le pied agile dans les pierriers.

Où trouver les Merrell Capra GTX ?

Vous pouvez les retrouver dans beaucoup de magasins de sport, et les commander en ligne chez mon partenaire juste ici :

Et le modèle en Mid :

Je précise que sont des liens affiliés. C’est à dire que lorsque vous commander vos chaussures ou tout autre équipement chez mes partenaires par mes liens, cela ne vous coûte pas plus cher, et ils me reversent une petite commission qui soutient mon travail.

Pour ceux qui cherchent une chaussure montante, j’ai également fait une revue de l’excellente Renegade de chez lowa. J’en suis à ma troisième paire, et 5000 kilomètres de trek au compteur avec elles ! Voici le lien :

Revue Renegade de Lowa


Leave a Reply