Après mon no fap de 6 mois, j’ai décidé de partager cette expérience avec toi. Qu’est ce que çà change dans le corps et la tête d’un homme ? Comment cette pratique influe sur la confiance en soi, l’énergie, la créativité, les addictions, voire même la spiritualité ? C’est ce dont nous allons parler dans cet article. Et pour remettre les choses dans leur contexte, j’ai fait mes no fap en randonnée. 5 000 km à pied, pendant 6 mois, seul…

Le contexte de mon no fap

Avant j’étais comme toi 🙂 . C’est-à-dire ? Bah c’est-à-dire accroc au porno comme près de 40% de la population mondiale. J’étais un salarié frustré, déprimé, qui soulageait ses frustrations dans la pratique de l’onanisme…

Et un jour pas comme les autres, je me suis réveillé en me disant « Tiens, si je faisais un no fap pendant 6 mois ?! » Nan je déconne. A l’époque, en 2016, ce n’était pas encore à la mode, et je n’avais jamais entendu de ma vie cet anglicisme…

En revanche, ce qui est vrai, c’est que je me suis décidé à reprendre le contrôle de ma vie. Wahoo, le contrôle de ma vie, carrément ! Et oui, ma situation professionnelle et personnelle ne me convenait plus, et au lieu de balancer mon énergie dans un mouchoir ou un lavabo tout les jours… Je me suis décidé d’utiliser cette énergie pour changer ma vie.

Moi mon truc… c’est la randonnée. D’ailleurs si tu me lis pour la première fois aujourd’hui, cela peut paraitre étonnant mais en fait je suis indépendant, formateur en randonnée. J’aide les randonneurs et les trekkers à préparer leur expéditions grâce à des formation vidéo.

Mais quel rapport avec le no fap ???!!!

Justement, on y vient…

De salarié frustré accroc à la branlette, je suis devenu un homme qui vit son rêve. Qui le fait devenir une réalité ! Et crois-tu vraiment que j’aurai pu marcher 15 000 kilomètres de trek en solo en autonomie en continuant de me toucher tous les jours ? Crois-tu que j’aurai été capable de créer ma boite et devenir indépendant financièrement en passant 3 heures par jour sur pornhub ?

Tu connais la réponse… c’est NON !

Partir marcher 6 mois

Préparer sa randonnée avec David Blondeau
Partir marcher 6 mois, un no fap de facto

Et pour passer de ma vie d’avant à ma vie de maintenant, j’ai utiliser un outil ancestral, sans savoir que s’en était un… la marche. Ou la randonnée, le pèlerinage, le trek, le trekking, appelles çà comme tu veux !

Quand j’ai quitté mon job et vendu ma maison, je l’ai fait pour partir marcher. Tant qu’à faire, partir marcher 5 000 kilomètres, ce qui m’a pris 6 mois. Ca c’est toute une histoire, et si çà t’intéresse aussi, je la raconte dans mon article FrancIbéria : 5 000 Km, 6 Mois, 3 Pays.

J’ai tellement aimé cette expérience, qu’en gros, je l’ai faite 3 années de suite. Je partais marcher 5000 km pendant les 6 mois d’été, puis je me reposais les 6 mois d’hiver. Histoire de refaire du gras, et de me reposer les genoux.

Ce genre d’expérience est une bonne occasion de tester des trucs nouveaux dans la vie. Comme par exemple… 6 mois de no fap ? Mais aussi 6 mois sans alcool, 6 mois sans se raser, 6 mois tout seul, 6 mois…

La journée type « no fap » en trek

Avant de parler des effets positifs du no fap sur moi, parlons d’une journée type « no fap » en trek. Et tu verras, il y a une surprise, une sorte de mini-révélation dans la fin de ce paragraphe 😉

Imagines-toi en trek avec moi. On est en train de traverser l’europe à pied par exemple. Il est 4 heures du matin, on vient de se réveiller, comme tout les jours depuis des mois. Tu as la super-forme ! Tu es motivé pour partir marcher dans la nature, comme tout les jours depuis des mois 🙂

Allez, on range les affaires dans le sac, on pli la tente et c’est parti, on y va ! A la frontale pour commencer la journée dans le noir. Puis, après une ou deux heures de marche, on assiste au magnifique spectacle du lever du soleil. On prend le petit-dej’, et on se remet en route ! A 10h, on s’arrête quelque par dans la montagne pour prendre notre deuxième repas de la journée. Une sorte de… 2ème petit-déjeuner. Puis on repars marcher jusqu’à midi, ou on fait une pause pour le repas, puis une bonne petite sieste de 22 minutes.

Allez, on se réveille de la sieste aussi en forme que ce matin quand on s’est levé ! Putain, on se sent bien ! Et c’est reparti pour 2h30 de marche avant de prendre un petit goûter, puis encore 2h30 avant de trouver un endroit ou pauser la tente pour cette nuit, se laver, manger un bon dîner bien mérité, et aller se coucher.

Il est 20h, tu t’es allongé dans ton duvet sous la tente, il y a 3 secondes montre en main… et tu viens de t’endormir. Comme tous les jours, depuis des mois 😉

Tu vois ou je veux en venir ?

En fait, le No Fap… c’est facile !

Il suffit de remplir sa vie de choses intéressantes. Lorsque tu aimes ce que tu fais, que çà t’épanoui vraiment, tu n’as plus de frustrations à combler. Plus de frustrations… plus d’addictions. Parce qu’en faite une addiction c’est juste prendre des trucs pour essayer de combler un vide en toi. Cela peut être de la bouffe (la boulimie), l’alcool, la clope, le porno…

Moi le truc qui me nourrit vraiment, c’est de partir marcher dans la nature. C’est peut être très personnel, mais c’est exactement çà. Si toi c’est « autre chose », et bien rempli ta vie de cet « autre chose » J

Quand même, je ne veux pas forcer qui que se soit, cependant… je ne connais personne insensible à la beauté d’un couché de soleil vu du sommet d’une montagne…

2eme solution pour le No Fap

Si tu n’as pas encore trouvé cet « autre chose », ou si tu as des contraintes extérieures dans ta vie pour le moment, il y a une deuxième solution. Quand je t’ai emmené avec moi sur une journée type en trek, tu as marché 8 ou 10 heures dans ta journée. En portant un sac entre 12 et 20 kilos (en fonction de la distance entre tes 2 points de ravitaillements). A ce rythme, tu marches 50 km à plat ou 35 km et 1500m de D+ en montagne… Çà t’a fait dépenser 4 ou 5000 kcalories !

C’est énorme. L’étudiant ou le salarié du tertiaire moyen dépense 1300 kcal par jour, çà fait une sacré différence ! Et je peux te dire qu’avec 50km de randonnée dans les pattes, tu dors bien.

Tu te souviens, en 3 secondes tu t’es endormi dans ta tente. Alors même si tu ne fais pas de randonnée, je t’invite à faire de l’activité physique. Suffisamment pour être fatigué le soir en allant te coucher.

Quand tu es mort de fatigue, tu as juste envie de dormir. Pas de te masturber. Donc… No Fap de facto ! 😉

Et maintenant, parlons des effets positifs du no fap sur l’humain

La confiance en soi

C’est vraiment impressionnant. Ton niveau de confiance en toi va exploser avec la pratique du no fap. Pourquoi ? Pour 2 excellente raisons.

La première, c’est ce qui se passe dans ta tête quand tu te touches tout seul. Déjà, pendant que tu te secoue la nouille, tu te caches. Tu ne veux pas être surpris. Tu as peur que tes colloc’, ta copine, tes parents rentre et te voient, ce serait la honte.

En plus, tu es mal installé. Regardes-toi ! Avachie dans un lit, un fauteuil ou un canapé, les épaules rentré, la respiration saccadée… Le corps et l’esprit sont intimement reliés. Tu as peut être déjà fait cette expérience : se mettre debout, bomber le torse, prendre un air confiant en respirant paisiblement et profondément. On se sent immédiatement mieux.

Et bien ta position d’onanisme c’est a peu près exactement l’inverse…

Enfin, vient le moment suprême. L’orgasme secoue ton corps quelques secondes puis… tu te rends compte que tu es tout seul. Tout seul face à face avec un mouchoir ou un lavabo rempli de ton sperme. Et là… la grande question du sens de ta vie arrive…

Et c’est à ce moment-là que tu te dis à peu près : « je suis une merde ». Et çà, c’est pas bon pour la confiance en soi ? No Fap = tu ne te dis plus jamais çà ! Stop !

La deuxième excellente raison… c’est que tout le temps que tu vas passer à faire autre chose que te toucher, tu vas le passer à faire quelque chose qui te rend plus fort. Faire du sport, te former, monter un projet, passer des bons moments avec d’autres vrais êtres humains… et çà, çà renforce la confiance en soi !

L’Energie

Oh oui ! La masturbation utilise beaucoup d’énergie, et elle finit… dans un mouchoir ou au fond des chiottes. Et je ne te parle même pas de l’état de fatigue ressenti après cette pratique.

Arrêter la masturbation te permet d’arrêter le gaspillage d’énergie. Et également d’arrêter de ressentir ce coup de fatigue et de flemme post-éjaculatoire. Mais ce n’est pas tout ! Jour après jour, tu vas te sentir de plus en plus fort, motivé, tonique.

Concrètement, tu te sentiras plus « présent », plus dans ce que tu fais, avec l’esprit plus vif qu’avant.

Enfin, tu auras également plus d’énergie sexuelle. Un homme à besoin d’un certain temps pour recharger son énergie sexuelle entre 2 éjaculations. Si tu éjacules tout les jours, tu aura moins d’énergie à dépenser pour ta, ton, tes partenaire(s) sexuel(s). Donc une baisse de tes performances sexuelles, ainsi que de ta fertilité. Le premier conseil que l’on donne aux couples qui n’arrivent pas à faire un enfant c’est « Monsieur, arrêtez de vous masturber ».

La créativité et l’inspiration

C’est très lié à l’énergie, et on n’y pense pas forcément. En fait, le no fap permet non seulement d’économiser un gâchis immense d’énergie, mais en plus… il t’aide à te mettre dans un certain état d’esprit. Et dans cet état d’esprit, tu es réceptif à « autre chose ».

A ce stade de cet article, je commence à avoir du mal à poser des mots sur ce que je veux dire. Pour la créativité, je vais m’en sortir, mais pour le prochain point je sais que çà va être dur…

En général, quand « on a » une idée, on dit « j’ai eu » une idée, comme ci cela venait de nous. Ca flatte l’égo, c’est qui qu’est le meilleur ? C’est qui le génie ? C’est moi !

Il semblerait qu’il soit plus juste de dire « j’ai reçu » ou « j’ai capté » une idée, comme on capte une chaine radio. C’est là, quelque part dans l’air, et on y a accès seulement en se branchant sur la bonne fréquence. Et bien le no fap… c’est une façon de se brancher sur la « fréquence inspiration ».

Pour illustrer cela, on sait que beaucoup de grandes inventions dans l’histoire de l’humanité ont été captées en plusieurs endroits du globe en même temps ! Et pour la créativité c’est pareil.

A ma petite échelle, les 365 photos postées sur mon Instagram tout les ans, comme les 52 articles comme celui-ci publiés sur mon blog et mon FaceBook, ainsi que les 52 vidéos postées sur ma chaîne Youtube, je les capte. C’est comme le premier livre que « je » suis en train d’écrire. J’ai commencé a exprimer cette créativité en rentrant de ma première randonnée no fap de 6 mois.

La Spiritualité

Le mot est lancé… arrêter de se branler améliore la spiritualité.

En effet, nous sommes nés « piégés » dans ce monde de matière. Dans un monde matérialiste. Et se masturber c’est comme faire que penser à l’argent, ou courir après l’argent, les addictions, les voitures, les maisons, les conquêtes, l’égo, ect ect… Cela nous enferme encore plus dans la matière.

Le No Fap est une porte ouverte vers quelque chose de plus spirituel. Je t’avais prévenu que j’aurai du mal à poser des mots sur ce que j’aimerai te dire maintenant ^^. Car le monde des hommes dans lequel nous vivons n’est justement pas un monde spirituel, donc les mots des hommes ne sont pas fait pour parler de cela, se serait trop réducteur…

Alors je vais me contenter de t’inviter à essayer le no fap, et te faire ta propre expérience, ta propre opinion de ce qu’il t’apporte 😉

Et je t’invite également à essayer la randonnée, notamment sur plusieurs jours, notamment en autonomie complète (avec ta tente). De cette façon, tu réduis la tentation de te masturber : en fin de journée tu es mort de fatigue, et de toute façon on ne capte pas la 4G en haute-montagne…

J’ai expérimenté sur moi, j’ai vu ma confiance augmentée, ainsi que mon énergie, ma créativité et ma spiritualité. Et si aujourd’hui je suis entrepreneur indépendant, c’est aussi grâce à çà 😉

N’hésite pas à m’écrire en commentaire ce que tu en penses 🙂

David


Leave a Reply